TAGAST IN IMAWALANE
PROJETS
ACCUEIL
RÉALISATIONS
PROJETS
CONTACT
RÉALISATIONS
CONTACT
Sauvegarde des Éleveurs Nomades
BULLETINS
Notre travail à Ib'Dnaza est loin d'être achevé. La coopérative Ekèw et l'asbl Tagast In Imawalane doivent continuer de pourvoir aux besoins de l'école.
Un fait certain : maintenir en bon état les infrastructures en place et préparer l'avenir est déjà un très gros travail et qui coûte cher.

Il reste encore pas mal de choses à faire pour l'école primaire communautaire : achever certains travaux de gabionnage et de boisement, construire un enclos pour les chèvres, construire un préau en guise de salle à manger pour protéger les enfants du soleil et du vent, améliorer ou modifier le système de cuisson pour l'école qui consomme actuellement beaucoup de bois.
Sans compter bien d'autres aménagements indispensables comme l'électrification de l'école. En effet les classes et les dortoirs (qui servent aussi de salle d'étude) n'ont pas d'éclairage du tout. Sous les tropiques le jour dure 12h. Toute l'année il fait noir à 18h. Mais les jours de vent de sable, il fait très sombre bien avant 18h….

D'autres projets encore trottent dans les têtes de nos partenaires et dans les nôtres : création d'une aire de maraîchage et mise en place d'un apprentissage spécifique pour son exploitation, mais surtout permettre aux enfants diplômés de l'école primaire d'avoir accès à des études secondaires ou professionnelles, etc.

Mais une chose à la fois.
Il nous faut avant tout continuer à soutenir l'école primaire communautaire et aider les enfants qui suivent dès à présent le secondaire au collège.
Certains collégiens sont au bourg le plus proche (Tanout, 90 km). Ils sont logés en famille, car il n'y a pas d'internat à Tanout. D'autres enfants suivent leurs études au Collège de Zinder (à 300 km au sud) parce que c'est à Zinder qu'un ami a accepté de veiller sur eux. Leurs familles étant bien trop pauvres pour pouvoir assumer les frais d'inscription et de logement.

Chaque année d'autres enfants seront diplômés en fin de primaire, c'est pourquoi Tagast doit absolument développer le parrainage collectif que nous avons mis en place début 2015.
Les projets pour Ib'Dnaza